top of page

Accident, surmenage ou fragilité ?

Il y a de très nombreuses causes à une tendinite.

Loin d’être prise à la légère, celle-ci doit faire l'objet d'un suivi vétérinaire avec imageries.

Dans le cadre d'un confort optimal et afin d'améliorer la qualité de la guérison et diminuer le risque de récidive,

vous pouvez me contacter pour un suivi convalescence.

J'ai été appelé pour apporter du confort à une jument ayant subi un gros traumatisme 3 mois auparavant.

Cette jument a été retrouvée au pré avec une énorme "banane" à l'antérieur. Ce genre d'accident pouvant arriver très vite et sans explication, pouvant mettre un terme à la carrière du cheval même pour du loisir. Cependant, il est de notre ressort et devoir d'apporter les soins nécessaires pour la bonne santé de l'animal.

Elle était depuis 3 mois en immobilisation au box strict et suivie par des vétérinaires avec imageries et soins en clinique.

Un suivi hebdomadaire a été programmé dans le but de : 

- drainer le membre lésé et redonner de la mobilité aux tissus

- favoriser la bonne mise en place du tissu cicatriciel, la réparation des fibres dans le bon sens de fonctionnement du tendon et non de façon anarchique, diminuant ainsi le risque de récidive 

- diminuer les importantes compensations musculaires, articulaires et tissulaires mises en place suite au traumatisme et ainsi limiter l'apparition d'autres pathologies sur les tissus sains

Un résultat incroyable a été constaté 10 jours (J+10) après la première séance (J) : diminution de 1.5 cm sur la circonférence du membre à l'endroit le plus épais.

Sur les séances suivantes, nous avons encore constaté une diminution de la circonférence du membre : -0.4 supplémentaires à J+19, -0.2 supplémentaires à J+34.

D'autres améliorations notables ont été constatées telles que :

- meilleur appui du membre lésé, posé en pince jusqu'à présent

- acceptation d'un appui prolongé pour permettre les soins et curage sur l'autre antérieur 

- amélioration de l'amplitude articulaire du membre lésé

- diminution des tensions musculaires

Après 3 mois de suivi, la circonférence du membre a diminué de 2.1 cm pour atteindre 26 cm contre 21.5 pour le membre opposé.

Un suivi vétérinaire et une ferrure adaptée ont permis à la jument 

Nos clients

bottom of page